Maquillage semi-permanent

Tout ce qu’il faut savoir d’une séance de maquillage semi-permanent

Le maquillage semi-permanent est une technique qui révolutionne le monde de l’esthétique et connaît déjà un succès grandissant auprès de tous ceux et celles qui désirent transformer ou modifier la forme, la longueur, l’épaisseur ou la densité de leurs sourcils naturels. Il est accessible autant aux hommes qu’aux femmes désirant améliorer l’apparence de leurs sourcils.

On commence tout d’abord par restructurer le sourcil en lui donnant la forme souhaitée et adaptée à la morphologie de votre arcade et de votre visage. On le dessine ensuite au crayon pour que vous puissiez voir et valider ensemble. Par la suite, nous passons à la première séance.

Après ce premier passage, une seconde séance de retouche est nécessaire, environ un ou deux mois après, pour fixer le travail de maquillage semi-permanent, assurer la forme et la tenue sur une longue durée sans que ce soit permanent. Car, contrairement au tatouage qui peut parfois virer au rouge ou au bleu au fil des mois, la semi-pigmentation est durable dans le temps et s’estompe tout en douceur.

D’un point de vue douleur, puisque les aiguilles pénètrent deux fois moins profondément sous la peau que le tatouage, elles touchent moins de terminaisons nerveuses et cette prestation est plus douce. De même, on constate généralement que la cicatrisation est plus rapide.

Pendant les 48 heures qui précèdent une séance, les gommages et peelings, la prise d’aspirine et l’exposition solaire, ainsi que l’alcool sont à bannir. Après votre séance, des petites croûtes peuvent se former : elles disparaissent en quelques jours. Certaines peaux réagissent également par des rougeurs et un léger gonflement mais rassurez-vous, ces manifestations cessent très rapidement.